Sophro-analyse des mémoires prénatales,
de la naissance et de l'enfance

Origine de la méthode

Toute une vie programmée avant 6 ans

La Sophro-analyse est issue des travaux de recherche de la Dr Claude Imbert (psychologie prénatale, empreinte gémellaire…) incluant la thérapie intra-utérine. C'était il y a plus de 20 ans. Le rôle fondateur des empreintes prénatales dans la construction du psychisme était découvert.

 

Elle en a fait part dans ses ouvrages L’avenir se joue avant la naissance (Éditions Visualisation Holistique) et aussi dans Un seul être vous manque : et si vous aviez perdu un jumeau ? (Éditions Visualisation Holistique). 

 

La technique a depuis été perfectionnée par Christine Louveau (Centre Emergence Harmonique) qui l'a enrichie de sa dimension de mémoires prénatales, de la naissance et de l'enfance, avec sa spécificité "Votre Âme aux commandes ©".

 

Elle est fondée sur des bases de PNL (Programmation Neuro-Linguistique), d’Analyse Transactionnelle, de Psychogénéalogie et de Sophrologie.

La plupart de nos croyances et de nos stratégies de vie se sont installées avant la naissance et la petite enfance. Embryon, bébé, et petit enfant, comme une éponge, nous absorbons toutes les émotions, les ressentis de notre mère et de notre entourage (non-désir, préférence de sexe, sentiment de rejet, d'abandon, peurs, colères…). Et nous les « interprétons », sans que personne ne nous explique le sens de ce qui se passe réellement.

 

Ces croyances profondes ont façonné notre vision de nous-même et de nos relations.

Les croyances et décisions limitantes rebouclent sans cesse, nous posant problème dans notre vie, et sont à la base de nos comportements d'échec, de mal être, de maladie.

La sophro-analyse des mémoires prénatales, de la naissance et de l’enfance est une thérapie brève (entre 20 et 30 séances selon les besoins et les objectifs du client) qui libère définitivement de ces schémas limitants.

L'union de la psychologie et de la spiritualité

Le mental est bien souvent limité et limitant. Sinon chacun saurait prendre le recul nécessaire pour aller à la racine de ses difficultés de vie rebouclant sans cesse. Cela demande un courage que le mental seul de la personne ne veut bien souvent pas atteindre sous peine de découvrir le sens de ses mal-être et sa part de responsabilité.

Travailler main dans la main avec son âme - sa partie la plus haute, sa conscience supérieure, sa sagesse intérieure (peu importe le nom qu'on lui donne) - c'est ouvrir les portes d'une nouvelle dimension d’ouverture de conscience et d'ouverture de cœur. 

L'aspect psychologique de la méthode permet de comprendre comment on fonctionne et surtout comment on dysfonctionne pour être capable en conscience de décider de changer. 

Votre âme aux commandes

Votre âme est votre meilleure alliée. Elle sait tout de vous et de votre histoire, dans cette vie comme dans d'autres. Elle a tout enregistré. Avec elle, vous ne traitez pas seulement un aspect de vos problèmes. Elle vous offre de regarder les choses dans leur ensemble car elle sait ce que vous êtes venu travailler dans cette vie. 

En laissant votre âme aux commandes de votre thérapie cela vous garantit : 

  • le choix de votre conscience supérieure pour ce qui doit être vu et traité, et dans quel ordre, car elle sait ce que vous êtes capable d'accueillir à chaque instant

  • le non-dirigisme du thérapeute qui ne fait que questionner ce que l'âme présente, pour éclairer la conscience de son client dans un libre-arbitre respectif.

Comment ça fonctionne

La Sophro-analyse permet à la personne de retourner, en toute sécurité, au moment précis où elle a posé une croyance (de culpabilité, dévalorisation ou encore non amour d’elle-même, par exemples). Au contact de ce scénario initial, il lui est alors possible de comprendre ce qui s’est réellement joué, de percevoir la stratégie qu’elle a mise en place à partir de cette croyance limitante et d’en voir tous les échos dans sa vie, pour finalement décider de s’en libérer et de recadrer sa vie entière sous le prisme de cette nouvelle compréhension, forte des ressources libérées qui étaient jusque-là piégées sous la nasse des croyances limitantes.

L’outil de base de la sophro-analyse est une simple relaxation, où le dialogue entre le thérapeute et le client est maintenu permanent. Le client reste conscient et maître de ses paroles, tout en étant relié à sa sagesse intérieure, son âme. Il atteint en quelques minutes un état de conscience amplifiée. Et ouvre ainsi, à son rythme, les portes d'accès à la mémoire de sa propre histoire… pour déployer sa pleine autonomie, et prendre son chemin de vie en toute liberté !

La sophro-analyse a une forte dimension psychocorporelle, parce qu'en séance les nouvelles compréhensions sont vécues de l’intérieur, ressenties avec les 5 sens intériorisés. Et les prises de conscience sont amplifiées par le changement de ressenti corporel que le client va être amené à vivre tout au long de sa thérapie, en séance mais pas seulement. Chaque recadrage participe du renouvellement cellulaire en s'imprimant positivement dans son corps.

Les origines des empreintes

  • La vie intra-utérine : la conception, le non-désir de grossesse, la préférence de sexe, la gémellité…
     

  • La naissance : l'envie de naître, la naissance par le siège, la prématurité, le déclenchement, la césarienne, les forceps, le cordon autour du cou, la couveuse, l'accueil en général…
     

  • L'enfance : jalousie, attouchement, inceste, viol, violence, deuil...
     

  • Les vies antérieures : tout événement auquel le client est encore rattaché et qu'il a ramené avec lui dans ses bagages pour cette incarnation afin d'avoir l'opportunité de le libérer.
     

  • La généalogie : les mémoires des ancêtres cachés dans le système refaisant toujours surface, les clients peuvent les porter inconsciemment, surtout s'ils ont été l'un de ses ancêtres. 

Les empreintes sont ces moments vécus avec une émotion intense à partir desquels nous posons une interprétation de l'événement et en tirons nos croyances et stratégies de vie. 

Exemple : on ne veut pas de moi donc ma stratégie de vie sera de me débrouiller toujours seul(e) quitte à en baver. 

Si les croyances aidantes sont conservées, la Sophro-analyse permet de recadrer toutes celles qui sont limitantes.

 

Une fois libérées et intégrées par le client, celui-ci peut enfin poursuivre son processus d'évolution avec plus de légèreté.

 

L'âme du client va le ramener à différentes périodes de son histoire. 

Exemples de croyances et stratégies limitantes qui programment nos échecs au sens large

Nos certitudes très limitantes sont mises en place quand nous sommes encore très jeune. Des événements se produisent. Nous ne les comprenons pas et nous les interprétons par manque d'explications de la part de nos parents et des adultes en général. C'est la période de notre vie où nous nous sentons responsable / coupable de tout et où tout ce qui arrive est dirigé contre nous. Voici deux exemples où tout un tas de croyances et de stratégies limitantes peuvent être mises en place.

Mon travail en tant que thérapeute est d'aider mes clients à revisiter ces moments pour qu'ils aient accès à l'ensemble des éléments de l'histoire. Ce faisant, leur point de vue sur ce qu'ils ont vécu change du tout au tout. Et ils regagnent la confiance, la sécurité, la valeur, l'amour qu'ils avaient cru perdre. 

Exemple 1

J'ai 3 ans et je suis l'enfant unique de mes parents. On s'aime. Qu'est-ce qu'on est bien tous les trois ! Le ventre de ma mère s'arrondit. Je ne comprends pas ce qu'il se passe. Un jour, ils reviennent à la maison avec "un autre enfant". C'est mon petit frère.  Mes parents s'occupent beaucoup de lui parce que c'est un nourrisson et qu'il ne pourrait pas survivre sans leurs soins et attentions constants. Ils l'aiment lui et en plus ils m'aiment toujours autant. Mais j'interprète : "c'est comme si je n'existais plus, il me prend ma place et mes parents, donc je n'aurais plus rien, le paradis c'est fini" ou "je ne vaux plus rien, mes parents m'ont remplacé" ou "ils m'ont trahi" ou "je reçois moins d'amour du coup, je suis triste et jaloux, pour m'en sortir je vais faire semblant de l'aimer sinon mes parents ne vont plus m'aimer du tout" ou "je vais régresser comme ça ils vont s'occuper de moi comme lui" ou "la vie est injuste" ou "la vie est une lutte".

Exemple 2

Je suis dans le ventre de ma mère. Je roupiotte tranquillement. Elle fait ses courses, tout va bien. Elle glisse et fait une chute. Je ressens le choc à l'intérieur du ventre. Ma mère, inquiète pour moi, fait ce qu'il faut et va consulter un médecin aussitôt. 

Mais moi, depuis le ventre, je ne sais pas ce qu'il s'est passé et dans ma tête je me dis que ce choc était dirigé contre moi. J'interprète : "je ne suis pas en sécurité ici, et si je ne le suis pas ici, dans le ventre de ma mère, je ne le serai nulle part, je ne dormirai plus" ou "ma mère m'a fait mal donc je ne pourrai jamais lui faire confiance ou même faire confiance aux femmes" ou encore "elle ne me protège pas, donc elle ne m'aime pas et si elle ne m'aime pas c'est que je ne vaux rien".

Sur RDV
du lundi au samedi
en cabinet et à distance
cabinet 
590 avenue Charles de Gaulle
13370 MALLEMORT
contact
06 86 45 06 24
helene.lallemand@gmail.com
  • Insta Hélène SA